Se débarrasser de son addiction au sucre...

Voici une traduction d’un très bon article écrit par Nancy Desjardins dans le magazine de l’Institut Hippocrate et que j’ai trouvé sur le site Veganbio.

« Comme de nombreuses personnes, j'ai été accro au sucre pendant des années. Je mangeais du sucre tout le temps et trouvais difficile, une fois que j'avais commencé, d'arrêter. Si j'avais quelque chose de sucré le matin, alors j'avais envie de plus de sucre l'après-midi et encore après le diner. C'était ridicule, vraiment, mais je ne pouvais pas résister.
Je notais que j'étais morose et anxieuse sans vraiment savoir pourquoi. Je devenais irritable et désagréable avec mes amis et ma famille. Je perdais mon calme facilement et je réalisais que je me sentais usée et tombais malade fréquemment.

Alors que j'observais ces symptômes chez moi, je commençais à noter des symptômes similaires chez mes patients. En plus des symptômes que je notais chez moi, ils souffraient de fatigue chronique, de gaz, de constipation et de problèmes de peau. Je cherchais un point commun qui pourrait expliquer tous ces symptômes partagés.

Il se trouva que le point commun était le sucre. Ils décrivaient tous leur insatiable envie d'aliments sucrés et combien il leur était difficile de résister à ces envies. En tant que nutritionniste, je savais que je devais mieux comprendre comment le sucre agissait sur nos corps.

Plus j'étudiais, plus j'étais effrayée. Les recherches que je trouvais comparaient le sucre à de l'héroïne dans la façon dont il était produit et dans celle où il était utilisé. J'ai découvert des études qui montraient que le sucre affaiblissait le cerveau, perturbait les fonctions organiques, retirait du calcium au corps, attaquait les réserves de minéraux du corps, entrainait la dépression et l'obésité et conduisait les cellules à la mort. J'étais horrifiée.
 Mes recherches m'amenèrent à une conclusion : le sucre agit comme un poison.

Le sucre raffiné est débarrassé de tous ses nutriments. Pour pouvoir assimiler cette substance qui n'a pas de nutriments, notre corps doit se servir de ses propres réserves de vitamines et de minéraux.

Lorsque le corps cherche des nutriments à utiliser, il vise les minéraux clés tel que le calcium des os et des dents. Le calcium étant le premier minéral utilisé par le corps pour neutraliser les acides forts dans les cellules, nous pouvons être laissés avec des minéraux "toxiques" lorsqu'il ne reste pas assez de calcium pour combattre ces acides puissants. Cela peut entrainer des problèmes de plaque dentaire, d'ostéoporose, d'arthrite, de calculs rénaux et même durcir les artères. Le sucre altère notre composition sanguine.

Les enzymes sont incapables de faire leur travail lorsqu'il manque des minéraux. Le déséquilibre qui est créé, perturbe la digestion. Quand ces aliments mal digérés arrivent dans la circulation sanguine, ils peuvent devenir une cible pour notre propre système immunitaire, qui l'interprète comme une substance "étrangère". Il est alors facile de tomber malade lorsque votre système immunitaire est trop occupé à  combattre  ailleurs pour pouvoir conjurer les maladies.

Parce que le sucre est tellement difficile à assimiler, le corps doit utiliser beaucoup de vitamines et de minéraux juste pour essayer d'utiliser cette toxine. Un afflux soudain de sucre, même juste une cuillère à soupe, crée une tension dans le corps. Il prend tout ce qu'il a, tel que sodium, magnésium et potassium, juste pour restaurer l'équilibre. En d'autres mots, le sucre crée un désordre chaotique dans nos corps et nous prive d'une grande partie de nos saines ressources.

Le sucre ne s'arrête pas là pour autant. D'abord, il est stocké dans notre foie sous la forme de glycogène. Mais avec une alimentation quotidienne de sucre raffiné, le foie enfle. Cela entraine un retour de sucre - maintenant sous forme d'acides gras - qui se déverse dans le sang. Et où va-t-il ensuite ? La réponse, ennuyante et frustrante, est qu'il va directement dans des zones inactives telles que les hanches, les fesses, le ventre et les cuisses.

Manger du sucre tue  les bonnes (ou symbiotiques) bactéries, qui sont nécessaires aux intestins.

La dépression, la fatigue et la confusion peuvent résulter de cette réaction. Le cerveau a besoin d'acide glutamique pour fonctionner correctement. La vitamine B aide l'acide glutamique à diviser les réponses "stop-allez" du cerveau. Sans les bonnes bactéries pour traiter la vitamine B, insomnies, manque de mémoire et même troubles pour faire de simples calculs peuvent survenir. Sur le long terme, cela peut mener à la maladie d'Alzheimer ou à la démence et la dépression…


Raymond Francis, diplômé et expert en Sciences des vitamines, explique les qualités addictives du sucre : "les études sur les animaux montrent que la consommation régulière de sucre entraîne un changement à long terme dans la composition du cerveau, similaire à celui causé par les drogues telles que la cocaïne et l'héroïne. Ces changements indiquent que même une simple exposition à des aliments sucrés, salés ou gras pourra changer l'expression génétique, en stimulant les opioïdes dans le cerveau. Ces plaisirs chimiques sont addictifs."

La moitié des ingrédients qui composent les céréales du petit déjeuner sont du sucre, et 2/3 de tasse  (160ml environ) d'un yaourt  aromatisé aux fruits contient  7 cuillerées à café de sucre. Un innocent bol de soupe à la tomate peut contenir 8 cuillerées à café de sucre et une petite bouteille de jus d'orange peut en contenir 10,5 ! Ce n'est pas étonnant que beaucoup d'entre nous souffrions de cette insidieuse addiction.

Quoi ? Partir au travail sans mon café au lait ? Ne mangez pas cette brioche à la cannelle tout en vous précipitant dehors. Evitez tout ce qui contient du sucre blanc raffiné.
Des millions de mangeurs conscients des calories, apeurés par le fait de manger du sucre, se sont tournés vers les sucrants chimiques en remplacement. Mais si les édulcorants sont meilleurs, pourquoi personne ne devient plus mince ?

La bonne nouvelle c'est qu'il y a beaucoup d'alternatives aux sucres raffinés et, avec quelques conseils, vous pouvez vous débarrasser de votre habitude du sucre. Vous pouvez ajouter des bonnes choses à votre assiette ou à votre verre. Commencez à faire des jus.

Je fais du jus depuis 15 ans et je ne peux insister assez sur le fait que garder votre alimentation liquide le matin est une excellente façon d'aider les cycles de réparation de votre corps. Imaginez ce que cela serait de boire quelques-uns des composants les plus bénéfiques, tel que du soleil liquide. Vous souvenez-vous comme il est bon de sentir le soleil sur votre peau ?

Comme beaucoup de mes clients, j'aime commencer la journée avec un verre de boisson verte nettoyante grâce à tous ces minéraux alcalinisant trouvés dans les feuilles vertes. Plus c'est vert, meilleur c'est.

Les jus verts sont fantastiques pour le matin. Parce que nos corps sont généralement beaucoup trop acides, les jus verts nous apportent une façon équilibrée d'aider à éliminer toutes les mauvaises choses pendant qu'elles sont remplacées par les bonnes.

Oui, les smoothies sont excellents pour votre petit déjeuner, et ils sont bien meilleurs que les céréales  qui contiennent 50% de sucre. Si vous voulez arrêter d'avoir ces envies, les boissons vertes sont votre potion magique.

Plus vos habitudes sont malsaines, plus vite vous verrez les signes de l'âge. La connexion entre le régime alimentaire, la santé et le vieillissement n'est pas une nouvelle découverte. J'en suis venue à constater que la seule méthode pour assurer une vie longue et saine est de limiter la quantité de nourriture que j'ingère quotidiennement.

Mais cela ne veut pas dire que vous devez vous priver. La clé est de savoir que certains des aliments que nous mangeons nous rendent malades. Ils peuvent même nous tuer. Les experts savent et comprennent depuis des millénaires la nécessité d'une alimentation saine.

Personne ne dit que de tels changements dans le mode de vie et le mode alimentaire sont faciles. Il n'y a pas de doute : c'est une entreprise difficile et un défi pour la plupart d'entre nous. Cela implique non seulement une activité physique, mais également de la détermination et de la persévérance. Chaque composant  d'un mode de vie sain - manger correctement, faire de l'exercice, éviter de fumer et de boire de l'alcool (et la liste continue) - a un impact énorme sur notre santé et notre bien-être.

Au lieu de chercher des pilules qui masquent la cause de notre détresse, nous devons apprendre à faire attention à ce que nos corps nous disent.

La meilleure façon de prendre soin de nous est de s'engager dans une approche saine de nos problèmes.

Cette approche doit être naturelle et efficace en incluant la médecine préventive comme mode de vie. Ceux qui pratiquent des approches préventives de santé savourent des vies plus joyeuses et plus saines engendrant des attitudes plus positives et plus productives…

10 Commentaires:

Pierre Sauvé a dit…

Je suis entièrement d'accord avec l'auteur, le sucre est un tueur!

andré Fafchamps a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lydie François a dit…

Je souffre tellement de cette addiction depuis des annees, ma prise de poids que je limite tant bien que mal par le sport, le manque d'estime de moi par le fait que je n'arrive pas à maitriser "mes travers", je me degoute souvent et quand je lis cette article j'en pleure du mal que je me fais!
Je cherche depuis des années une molécules qui m'aiderait à me dégoûter sans succes...
Comment avez vous fait pour vous en sortir, ja
J'ai arrêté de fumer il y a 4 ans ça a été plus facile pour moi que d'arrêter le sucre, quel enfer!

andré roberti a dit…

Le sucre est un poison. Je viens de faire l'expérience d'arrêter le sucre pendant 21 jours: quel bonheur!

vanessa mawet a dit…

je ne cessais de me le dire "le sucre est une "addiction" il fait partie de ma vie depuis toujours (36 ans) j'avais l'impression d'être seule a avoir cette addiction en parlant autour de moi je me rends compte qu'il se faufile partout ! je veux en venir a bout

lolotte rodas a dit…

bjr je ne sais pas comment m'en sortir je consomme du sucre de plusieurs façon, sirop, yaourt, peu de gâteaux du commerce, j'en fais moi-même, peu de bonbons, peu de soda, mais je pèse 75 kilos pour 1m59 et quoi que je fasse çà ne bouge pas.je ne peux pas vraiment faire de sport j'ai un genoux fragile, et j'ai fais un double claquage à l'autre jambe aidez moi

tissia a dit…

Bjr addicte au sucre depuis le berceau,pour nous calmée on nous donnaient du miel ou des sirop hyper sucre,difficile de s en passer,malgré que je le sache rien n y fait ! J ai réussi a arrêter de fumer,j ai perdu plus de 50kg et toujours cette maudite addiction,que faire ???

Myriam a dit…

Bonjour à tous, Mes 21j sont passés : migraines, fatigue physique, angoisse, insomnie, irritabilité... cela n'est rien en comparaison à la vie que je menait où tout était mis sur le dos du soit disant STRESS ! Non, c'était le sucre. Un plaisir par ci et un autre par là et un mal être toujours plus grandissant. C'est dur d'arrêter, dur parce qu'on nous cache la vérité sur le sucre et la machination des industriels. Ce qui aide, c'est de se comprendre soit même et de contempler jour après jour les effets secondaires liés à la consommation abusive du sucre. Je le vis et je tiens à partager mon combat pour rester en forme. Finalement, le cycle du sucre est une action bien mercantile comme l'est toute autre addiction. Un jour on se lève, on est pas bien et on ne comprends pas pourquoi la vie n'est pas celle attendue... Voilà la clée du succès. J'ai lu un livre formidable où je me suis reconnue NO SUCRE. Merci Nicole Mowbray. Aujourd'hui, mon ennemi n'est qu'autre que le sucre. La vie me sourit et les moments de plaisir inconnus ou plutôt que je ne savais remarquer, sont bien existants. Le sport aide à se sentir mieux mais ne répare pas les dégâts du sucre. Sucre+sport et c'est la spirale infernale. Pour savoir si le sucre est la cause d'un mal être, il suffit de tenter le sevrage...Focalisons nous sur ce qui est bon et sympathique plutôt que sur ce qui est mauvais.

Peggy Richard a dit…

Bonjour,
J'ai dejà essayé moi aussi 21 jours sans sucres raffinés. Ce n'est vraiment pas évident, ils se "cachent" partout, même le jambon en contient!
et la rechute , ce qui j'avoue m'a recommencé la spirale: fringales sucrées, culpabilité, baisse d'estime de soi, fringales...
et le fait de relire cet article me redonne envie d'avancer de nouveau vers cette guérison.

reunitedpowa a dit…

Merci pour ce bel article !
Dommage que la société ne suive pas, car le sucre est un vrai poison.. Il nous conditionne et nous empêche de nous épanouir vraiment. C'est une erreur monumentale que de croire que le sucre nous donne de l'énergie.
Si vous êtes assez motivés pour arrêter totalement les sucres ajoutés, raffinés ... tentez l'expérience, vous n'en ressortirez que gagnant et avec une énergie de feu en plus.

Gros bisous à tous,
Li

http://befitprotocole.blogspot.fr/

 

Nutrition et Santé ! | Creative Commons Attribution- Noncommercial License | Dandy Dandilion Designed by Simply Fabulous Blogger Templates